Ce cri du cœur a été lancé au cours de l’été 2016 par des amoureux Hoedicais, désolés de voir l’aspect de plus en plus abandonné de leur phare. Ils décidèrent de ne pas rester inactifs et se mobilisèrent au sein d’une association. Elle s’appelle désormais « Phare des Grands Cardinaux ».

Qui sommes-nous ?

L’association rassemble aujourd’hui quelque 200 familles adhérentes, édite une page Facebook avec plus de 3800 abonnés, gère le site internet sur lequel vous vous trouvez, et vient de publier un livre entièrement consacré au phare et aux hommes qui ont vécu avec lui. Notre action est désormais soutenue bien au-delà des limites de notre île ou même de ses voisines. Nous avons amis dans toute la France, mais aussi en Europe et même beaucoup plus loin, en Californie, à Honk Kong au Québec ou encore en Corée du Sud et en Australie !

Mais l’association s’est surtout attachée à entreprendre de multiples démarches auprès de toutes les instances concernées pour d’abord comprendre où en était le phare et ensuite faire avancer le dossier.  Ainsi, nous sommes aujourd’hui en contact avec le service des Phares et Balises, les Affaires Maritimes, la Drac, la municipalité d’Hoedic – qui a adhéré à l’association - la Compagnie des Ports du Morbihan, le Conseil départemental du Morbihan, la compagnie Océane, le conseil régional de Bretagne … avec le soutien sans faille de notre député Jimmy Pahun , par ailleurs le grand skipper très connu dans le monde de la voile.

En savoir plus sur le phare des Grands Cardinaux

Moins connu que ses grands frères de l’Iroise, le phare des Grands Cardinaux, plus communément appelé Les Cardinaux, est pourtant un monument très important dans l’histoire de la construction des phares et pour la signalisation maritime. Conçu par l’ingénieur Léon Bourdelles, l’un des directeurs du prestigieux Service des Phares, ce phare fut le premier a être construit dans le temps – en deux ans – et dans le budget qui lui avaient été impartis.il est le premier phare à marquer l'entrée de la baie de Quiberon, en arrivant de La Rochelle. Posé en pleine mer sur une des roches des Grands Cardinaux, il est bien connu de tous ceux qui font de la voile, de la pêche ou encore de la plongée dans cette région. Pour les Hoedicais, de naissance ou d'adoption, c'est l'un des repères essentiels de leur vie insulaire.Si le bâtiment est sain et si le phare remplit toujours parfaitement ses fonctions d'éclairage pour les marins, en revanche sa peinture - les célèbres anneaux rouge/blanc/rouge - est en très mauvais état, elle part en plaques entières donnant un phare un aspect abandonné - ce qu'il n'est pas ! Et l’intérieur du phare est abandonné depuis son automatisation en 1973.

Le but de notre association

Le but de notre association est de mobilier les énergies et les efforts pour lui faire retrouver son lustre d’antan. Nous avons pris, dès la création de l'association, contact avec le service des Phares et Balises, responsable du phare Il nous a été expliqué que la peinture du bâtiment n'est pas un élément constitutif de son fonctionnement en tant que phare - encore qu'il soit répertorié comme amer -  mais il est bien un élément de son patrimoine en tant que bâtiment public.Or, les Grands Cardinaux, phare en mer, ne dépend ni d'une municipalité, ni du Conservatoire du Littoral, mais bien de l'Etat via le ministère de l'Environnement, les Affaires maritimes  et le service des Phares et Balises.

Ce que nous faisons, ce que nous ferons … et ce que nous ne ferons pas

Notre action consiste donc à mobiliser les possibilités et les efforts de tous pour faire repeindre le phare, faire rénover les accès et remettre en état l’intérieur du phare pour, à terme, organiser des journées portes ouvertes … en fonction de la météo. Le travail sur le phare doit être réalisé par des spécialistes, et ce sont donc les hommes des Phares et Balises qui le font . Ils ont déjà commencé. Et, pour couper court à toutes les idées folles, nous n’avons jamais eu l’intention de prendre un pinceau pour aller repeindre le phare nous-même ! Plus modestement nous allons voir comment nous pourrions participer, avec les bénévoles de l’association, au nettoyage et au rangement de l’intérieur du phare qui a encore toutes ses boiseries et ses carrelages d’origine.


La très bonne nouvelle, c’est que le service des Phares et Balises a déjà commencé à intervenir  sur le phare. Ce fut d'abord le changement de la porte d'accès, puis la pose d'une nouvelle échelle d'accès pour remplacer l'ancienne toute vermoulue. Puis la remise en état de l’escalier qui descend vers la mer. Et, depuis septembre, la lanterne du phare a été déposée pour être entièrement rénovée dans les ateliers des P&B à Lorient au cours d’une opération spectaculaire d’hélitreuillage.. Etape suivant : la  peinture ! nous espérons tous qu’au cours de l’été 2019, le phare des Grands Cardinaux nous réservera de belles surprises !


De même, nous avons commencé à rassembler une documentation importante sur le phare : archives, témoignages, vidéos, photos, vues d’artistes etc. C’est un important travail de recherches qui nous a permis de réaliser le livre sur nous avons édité pour l’association … et qui connaît un beau succès. Il nous a fortement crédibilisé auprès de  nos sympathisants mais aussi, et c'est très important, auprès de nos interlocuteurs. Nous avons volontairement fait un livre où seul le Phare tient la vedette, et tout le contenu prouve qu'il a mille et une raisons d'être apprécié et revalorisé. Nous avons aussi de nombreux documents vidéos, dont certains tout à fait exceptionnels, que nous allons mettre en valeur.


Nous allons maintenant valoriser tout ce patrimoine historique et contemporain sous une forme qui reste à définir. Mais nous souhaitons que tous ceux qui viennent à Hoedic puissent apprendre à mieux connaître le phare … même s’ils ne le voient que de loin. L’idéal serait d’avoir un petit espace permanent … nous allons le demander.
Ce que nous ne ferons pas : pas d’artiste en résidence dans le phare, pas de crêperie, pas d’occupation sauvage, pas de manifestation débridée … nous respectons le bâtiment et ses usages.

Demande de classement


Sur les 30 phares en mer en France, seuls 4 ne sont pas classés dont ... le phare des Grands Cardinaux et d'ailleurs aussi celui de La Teignouse. Décidément, le Morbihan est moins bien servi que le Finistère ... Nous avons déposé un dossier à la Direction régionale des Affaires Culturelles (Drac)  de Rennes pour le faire inscrire sur la liste des Monuments Historiques. La bonne nouvelle c'est que le dossier a été accepté et que son instruction a débuté. C’est très important car c’est la reconnaissance de la valeur patrimoniale de notre phare, et cela assure la pérénité de son entretien. Nous avons de bons espoirs pour qu’il soit inscrit sur la liste des Monuments Historiques en 2019.

Sans vous, nous ne sommes rien !

Vous êtes notre meilleur encouragement et notre plus grande force, y compris auprès de nos interlocuteurs ;
Rejoignez-nous, parlez de nous autour de vous, adhérez et faites adhérer ! plus nous serons nombreux, plus nous serons forts et efficaces.


Bon vent à tous et à bientôt !